/ juin 14, 2019/ L'Arbre à Palabres, Sagesse & beauté

Dans la forêt qui est en toi, une femme grande entre toutes t’attend depuis toujours, devant le plus grand des feux. Même si tu dois suivre le chemin obscur du diamant remontant des entrailles de la terre ou traverser le désert qui te met à nu mais étanche ta soif avec son eau secrète, même si tu dois te dévêtir au bord de la rivière pour que des mains invisibles te soulèvent au-dessus des rapides… oui, malgré les épreuves que tu peux rencontrer…. la femme grande entre toutes t’attend, l’esprit à l’oeuvre, et elle envoie patiemment ses messages le long des racines de ta psyché. C’est sa tâche la plus grande. Et la tienne est de la trouver et de ne plus jamais t’en séparer.

On dit parfois qu’une bénédiction, ce n’est que des mots. Pourtant, ma chère fille, étant donné l’espoir, la capacité d’amour, l’ardent désir d’âme et d’esprit, la charge créative, le goût de vivre pleinement qui sont les tiens, cette bénédiction est beaucoup plus que “des mots”. Cette bénédiction est une prophétie.

“Quand une personne vit pleinement, les autres en font autant”
***

Clarissa Pinkola Estés
in “La danse des grand-mères”

Share this Post

Leave a Comment