La peur du peuple

Depuis quelques années, le peuple est invoqué à tout va. Parfois on lʹaime, parfois on le craint. Les mouvements populaires sont-ils lʹincarnation dʹun idéal de démocratie directe ou une dérive? A la croisée des chemins entre philosophie, politique et sociologie, nous recevons Francis Dupuis-Déri, professeur de science politique à lʹUniversité du Québec.

Laisser un commentaire