/ juillet 14, 2021/ L'ARBRE À PALABRES, Sagesse & beauté


L’émerveillement est comme un bond de l’âme qui unifie soudain l’être entier et le plonge dans un recueillement spontané. Sans ces instants de grâce où l’apparence cède à la transparence, toute pratique, tout acte artistique, tout rituel, resteraient à la surface d’eux-mêmes, laissant :
“ La plupart des hommes enfermés dans leur corps mortel comme l’escargot dans sa coquille, enroulés dans leurs obsessions à la manière des hérissons, modelant sur eux-mêmes leur idée du Dieu bienheureux. ” (Clément d’Alexandrie)

Eric Baret, in Corps de Silence, Éd. Almora