/ janvier 25, 2019/ Accompagnement individuel

Parce que la vie est pleine de défis qu’il est parfois difficile d’affronter seul.e

La perte d’un parent, d’un amour, d’un animal, d’un rêve ?
Le deuil, la crise, la séparation ?
La maladie qui s’invite, le handicap ?
Défi de santé, vulnérabilité passagère ou devenue chronique ?
La prise de conscience intime  ou Le traumatisme qui resurgit ?
Le carrefour de vie, le nouveau départ, contraint ou choisi ?
Le passage, l’épreuve  « insurmontable  » ?

Chrysalide terrorisée par sa métamorphose inéluctable ?

Changer d’orientation, reconquérir sa santé, reconstruire le quotidien, prendre une nouvelle direction, par choix ou « grâce » aux surprises dont la vie a le secret, ne va pas sans réveiller doutes et peurs, voire quelques mauvais souvenirs parfois.

Tétanie, tristesse, confusion ? Ou une « excitation » telle qu’elle amène à la même impasse paralysante ? Face à la douleur, face à la peur, face à l’inconnu, tout cela est possible, et même fréquent. Or, on ne peut pas être bon.ne partout. Se désengluer de l’emprise émotionnelle et se débrouiller seul.e, – même si l’enfant intérieur.e y est parfois tellement tristement habitué.e – n’est pas toujours la seule option. Non ! Et il n’y a pas de honte à demander de l’aide.

Demander de l’aide, du soutien, un regard extérieur, une main, peut grandement aider à vivre la transition d’une manière plus douce et plus fluide. Et dans ces moments-là, plus que jamais, un peu de douceur, c’est toujours bon à prendre, n’est-ce pas ?

L’histoire se répète, dit-on. Et si on passait à autre chose !?

Sur tout chemin  de transformation, voire de guérison, la première étape est assurément celle de l’accueil ! Avant la tempête que l’on pressent ou au coeur de l’ouragan, souvent se révèle un chemin , une trace, cette note continue qui nous conte le récit de ce qui a mené à la « crise », les dénis, les non-dits, les blessures non soignées……. les noeuds qui se ressèrent peu à peu,  jusqu’à en paraître inextricables….

C’est toujours le BON moment !

Pour demander de l’aide, ce n’est JAMAIS trop tard. C’est toujours le BON moment, Trouver le courage, appendre à accueillir la peine, à accueillir la peur, en prendre soin et accueillir la main qui se tend…
… pour apprendre à prendre soin de soi avant la tempête
… pour prendre soin de soi, au coeur de la tempête
… pour (ré)apprendre à prendre soin de soi, après la tempête
… pour réparer les dégâts subis par l’embarcation

… pour réapprendre les limites saines autant que la célébration
… pour retrouver le goût du nous, de l’autre que soi
… pour
lever les blocages et réveiller ses forces de guérison intérieures
… pour laisser mourir ce qui doit mourir et délester ce qui doit l’être

… pour retrouver sa « juste » place dans sa vie, sa famille, son espace intérieur, libre et vivant

Pour sortir grandi.e.s de nos tempêtes !

Dans le contexte sanitaire, social et environnemental actuel tout autant que dans un contexte plus directement personnel, est proposé ici un accompagnement dans une vision intégrative et globale de l’être. Plusieurs approches sont proposées, en fonction des besoins et de l’avancée sur le chemin,incluant au besoin :

… conscience corporelle, focusing, approches psychocorporelles, psychoémotionnelles et psychoénergétiques ;
… olfactothérapie ;
ennéagramme ;
travail sur les archétypes fondamentaux, danse de l’ombre ;
voice dialogue/dialogue intérieur, voyage intérieur de guérison ;
imago | dialogue relationnel ;
… libération transgénérationnelle, psychobiogénéalogie énergétique, « nettoyage » de l’arbre généalogique ;

ainsi que divers soutiens sous formes de remèdes naturopathiques, plantes sous formes d’huiles essentielles, élixirs floraux, teintures mères, etc. ou encore jeûne accompagné.

Car un projet de vie solide s’appuie sur un corps et un coeur aussi sain, apaisé, allégé et « résistant » que possible.

Accompagner le changement extérieur par la transformation intérieure

Le cheminement proposé ici, à mi-chemin entre thérapie et « coaching »,  est  un accompagnement de fond au coeur d’un défi personnel, une main tendue au coeur de la transition ou de la crise (deuil, surmenage et épuisement, symptômes chroniques, hypersensibilité, écoanxiété, solastalgie, difficultés relationnelles – manipulation, violence, liens toxiques, etc.), une manière de retrouver son port et son phare intérieurs.

Un soutien « intégratif » pour sortir grandi de la crise, de la spirale de la souffrance ou de la dynamique destructive du traumatisme, pour aller vers la guérison et la transformation, tant sur le plan physique que sur le plan psycho-émotionnel, pour accueillir la peine, la douleur, le choc, la tornade, sans se laisser ensevelir vivant sous les décombres.

Au plaisir de notre prochain voyage !

Anna-Maria

INFOS PRATIQUES

– Premier contact et rendez-vous : idéalement par téléphone au +41 79 228 41 20
Les séances peuvent avoir lieu en français, in English o in italiano
Tarifs et conditions
Adolescents et adultes, EHS, profils dits hypersensibles, atypiques ou HP bienvenus !
– en semaine ou weekend selon calendrier annoncé env. 1 mois à l’avance ICI
– En téléséance

NOTE IMPORTANTE

Il ne vous sera JAMAIS demandé de renoncer à un traitement médical en place ni de repousser un traitement quelconque. A noter cependant que, selon les cas, je pourrais vous demander de faire des examens médicaux complémentaires, d’aller consulter un spécialiste, voire vous rediriger vers d’autres types de thérapies ou de soins. En effet, j’ai une foi absolue en la guérison, en la libération et la transformation, tout en ayant une conscience très précise de mes limites !

ENGAGEMENT

Rencontres hebdomadaires ou mensuelles ? Mode intensif  – 3 séances dans la même journée – ou accompagnement au long cours ? L‘avancée dépendra de la fréquence ou régularité de nos rencontres mais SURTOUT de votre engagement sur votre propre chemin de transformation. je vous accompagne au fil de la traversée, le temps qu’il faudra, tant que cela aura un sens et que ce sera nécessaire.

ILS ONT DIT…

Si nous portons un masque et que l’autre porte un masque,
ce n’est pas une relation, c’est un bal masqué.
L’expérience montre que ces bals sont tristes et désolants.
Ils ne rassemblent pas, ils isolent;
ils ne font pas rêver, ils empêchent de dormir;
ils ne se terminent pas en feux d’artifice,ils rétrécissent en peau de chagrin.
Thomas d’Ansembourg